L'écurie active est-elle une solution pour le futur equestre ?

Rédigé le 11/12/2020
Hippodrome de Castéra-Verduzan

Les confinements survenus durant l'année 2020 ont mis a mal tout le monde équestre, et plus particulièrement les propriétaires de chevaux ne pouvant aller s'occuper de leur monture. Ils ont été nombreux à penser à leur chevaux enfermés dans leurs boxes sans pouvoir sortir. Alors que les chevaux ont un besoin vital de mouvement et d'espace, la crise du Covid à démontré que l'écurie de sport d'aujourd'hui peut et a tout intérêt à se renouveler en profondeur.

Un concept, celui de l'écurie active peut apporter une solution pour le cheval et son propriétaire sur différents plans :

  • le respect du mode de vie des chevaux
  • l'amélioration d'un envirronnement qui se reflète dans un budget moindre
  • le pari d'un mode de vie sain pour améliorer les performances en course


Le respect du mode de vie des chevaux :

Le cheval a été domestiqué dès l'antiquité avec les grecs, mais même si c'est à présent un des meilleurs compagnons de l'homme, il garde un instinct profond. Un cheval est avant tout un animal grégaire, c'est-à-dire qu'il vit en groupe, ou plutôt en troupeau. Originaire des steppes, il passait la grande partie de son temps à se déplacer pour chercher à se nourrir. Une vie au grand air, avec un accès sans contraintes à du fourrage entouré de ses congénères. On est bien loin de la vie en écurie.

L'écurie active apporte un envirronnement proche des conditions idéales pour les chevaux.

La vie en groupe : l'écurie active permet aux chevaux de se côtoyer librement au gré des affinités et des caractères. Les plus jeunes apprennent la vie en société de la part des plus âgés. De même, un cheval sociabilisé en groupe développera de meilleures réactions vis-à-vis d'autres chevaux et des cavaliers. C'est un mode de vie qui convient parfaitement à un cheval et qui influence donc positivement son caractère, lui apportant des repères de stabilité.

L'espace d'une écurie active propose plusieurs hectares aux chevaux qui sortent tous les jours afin de se disperser sur la propriété. La grandeur du terrain est essentielle pour permettre au troupeau de se dépenser physiquement sans contraintes. L'organisation de points d'intérêts apporte des stimulations supplémentaires aux chevaux : distributeurs de minéraux, zone de couchage, zone de jeux, abreuvoir automatiques...

Les aménagements intérieurs à la propriété peuvent être mis en place pour se rapporcher d'un envirronnement naturel avec des petits points d'eau, des abris naturels, des zones arborées qui permettront aux chevaux de se reposer...

C'est une solution idéale en période de confinement. Même si le cavalier ne peut pas se déplacer pour sortir son cheval, l'écurie active permet à sa monture de vivre au grand air quotidiennement.

 



L'amélioration d'un envirronnement :

Les points d'intérêts comme les abreuvoirs automatiques et les zones d'affourrages, permettent de mieux contôler la qualité de la nourriture. Les automates proposent des doses étudiées et spécialement élaborées avec des minéraux, des concentrés et du fourrage. Les automates permettent aussi de proposer plusieurs repas par jours à la différence des 2 ou 3 repas maximum proposés en écurie classique. En cela, l'équilibre alimentaire est meilleur, et le cavalier gagne un temps précieux puisqu'il n'a pas à distribuer lui-même les rations.

Les boxes individuels sont remplacés par une large zone de repos où les chevaux s'organisent eux-même. Pas de foin au sol, mais plutôt un ensemble de matelas confort recouvert d'une fine couche de litière composée de copeaux de bois ou de sciure absorbante. Cette nouvelle manière d'organiser le couchage est grandement appréciée par les chevaux, et les corvées de nettoyage sont de fait réduites.

Le sol d'une écurie active est spécialement étudié pour le bien-être du cheval. Il se compose d'une couche de dalles de stabilisation, et de dalles pour le curage mécanique. Le grand avantage est le caractère auto-drainant du sol qui ne retient pas l'eau et évite ainsi la boue. Les sols sont plus légers et plus faciles à entretenir. Au sein de l'écurie active les chevaux peuvent enlever les fers ! Semblable à un homme qui rentre chez lui est enlève ses chaussures pour se détendre, le cheval va en profiter pour marcher sans fers et ainsi éviter tous les problèmes qui en découlent. Les chevaux retrouvereont une manière de se déplacer plus ample, plus libre. On évite des problèmes de tendons, d'articulations et l'entretien des sabots est moindre.

L'ensemble de l'organisation de l'écurie active permet donc un gain de temps pour le cavalier au moment du nettoyage des boxes, au moment de la tournée de nourriture, et permet de maintenir une activité libre même lors de jours de repos ou pendant le confinement.



Améliorer les performances en course

Un envirronnement optimisé comme celui de l'écurie active apporte en stimulation, en activité et en sociabilisation pour le cheval. C'est une organisation qui respecte les besoins fondamentaux, le rythme, et l'alimentation du cheval. C'est à coup sûr un bon pari pour son bien-être. Et quand un cheval est heureux, il est plus performant sur la piste de course. L'écurie active semble être un modèle à suivre pour les gérants d'écurie qui veulent améliorer les performances des montures.


Conclusion :

L'écurie active s'est grandement développé depuis 2001, et est dans la droite ligne de l'éthologie. Le bien-être des chevaux est mis en avant avec la prise en compte de son biorythme. Ce doit être une amélioration pour les chevaux d'abord et enfin pour la vitalité du monde équestre. Dans le Gers, une écurie active existe à Pessan, à visiter en 360°.