La santé de votre cheval, les points clefs !

Rédigé le 20/11/2020
Hippodrome de Castéra-Verduzan


Tout propriétaire de cheval cherche à garder sa monture en bonne santé, car dans ce cas, il réagira mieux au quotidien et votre relation n'en sera que meilleure. Pour éviter des déplacements inutiles des vétérinaires, chacun peut évaluer lui-même la santé de son cheval avec un examen de premier plan. Si vous voulez être certain que votre cheval est en bonne santé, voici les points clefs à vérifier :

  • la température
  • les muqueuses
  • la fréquence cardiaque
  • le crottin et les urines
  • l'état de déshydratation

La température

La température est un bon indice pour vérifier la bonne santé de votre cheval.

Prendre la température de son cheval ne peut être fait qu'avec un thermomètre rectal approprié.
Un cheval jeune possède une température un peu plus élevée que celle des chevaux adultes. De la naissance et jusqu'à être un poney adulte, la température moyenne ne doit pas dépasser 38,5°. A l'âge adulte, un cheval a une température comprise entre 37,2, et 37,8°.



Les muqueuses

Observer les muqueuses vous renseignera rapidement sur la présence d'un problème interne, car c'est un indicateur sérieux sur la présence de pathologies.

Les gencives jaunes sont le signe d'un problème hépatique. Il est alors urgent d'emmener votre cheval se faire soigner. Les gencives blanches sont le signe d'une hémorragie interne importante. Là aussi il faut soigner le cheval au plus vite. Si le cheval est en état de choc, si il a de la fièvre ou bien des inflammations, alors ses gencives virent au rouge brique avec des taches violacées. Un cheval en bonne santé possède des gencives rose pâles.


La fréquence cardiaque

La fréquence cardiaque (nombre de contractions/relâchement du cœur en 1 minute) varie selon les activités du cheval et de son âge :

  • cheval adulte au repos : entre 32 et 44 battements
  • cheval adulte à l'effort : Jusqu'à 160 battements
  • poulain au repos : 50 à 70 battements

Vous pouvez prendre le pouls de votre cheval en posant votre doigt au niveau du boulet , ou en plaçant votre main sous l'épaule.

En plein effort le rythme cardiaque peut fortement s'intensifier, mais vous devez surveiller la descente rapide après l'effort. De même, si vous observez que les côtes de votre cehval se creusent fortement lors de l'expiration, alors il faut l'emmener voir le vétérinaire.


Le crottin et les urines

Contrairement à ce que l'on peut croire, le crottin ne doit pas sentir fort, en tout cas si votre cheval est en bonne santé. De même, le crottin doit être bien moulé, rond et foncé. Et surtout, votre cheval doit en produire plusieurs fois par jour ! Si ces conditions ne sont pas réunies, votre cheval peut avoir des coliques, ou des parasites. Soyez vigilants !

L'urine d'un cheval en bonne santé doit être jaune clair. Si ce n'est pas le cas, si vous pensez voir des teintes orangées ou rouges, alors cela peut cacher un problème hépatique.



L'état de déshydratation

Un cheval peut transpirer jusqu'à 40 litres d'eau par jour ! Et votre monture n'éprouve pas forcément le besoin de boire de manière instinctive. Il faudra donc veiller à lui présenter de l'eau régulièrement. Pour s'assurer que votre cheval ne souffre pas de déshydratation, pincez lui la peau au-dessus de l'épaule. Si la peau forme un pli qui tarde à disparaître (plus de 2 secondes), alors votre cheval doit boire plus d'eau et plus régulièrement.



Conclusion :

Connaître le points clé à vérifier pour s'assurer de l'état de santé de votre cheval s'avère très utile au quotidien. Chaque cheval étant unique, pourquoi ne pas tenir un journal de bord regroupant vos différentes mesures. Vous saurez encore mieux repérer un symptôme de mauvaise santé et vous pourrez réagir vite en avertissant le vétérinaire le plus proche qui donnera un diagnostique médical.