L'équipement du jockey

Rédigé le 13/08/2020
Hippodrome de Castéra-verduzan

Vous avez toujours rêvé d'être un jockey ? L'hippodrome de Castéra-Verduzan va vous détailler l'équipement que tout bon jockey doit posséder. L'équipement des jockeys est bien spécifique, et tout est étudié pour le protéger sans l'alourdir. Car plus le jockey est léger, plus le cheval ira vite ou sautera mieux, le poids du jockey et de son équipement est crucial pour la réussite de la course. Être un bon jockey est donc grandement aidé par la qualité de son équipement.



Nous allons donc voir :

  • le casque
  • le gilet de protections
  • les lunettes du jockey
  • les bottes du jockey
  • le pantalon
  • les sous-vêtements
  • la cravache
  • la selle
  • le tapis de plomb


Le casque :

Le casque , autrement appelé « bombe » à une vocation protectrice par excellence. C'est un couvre-chef bombé, recouvert de velours et comportant une visière. Autrefois, confectionnée de manière simple, les casques modernes doivent répondre à des normes de sécurité. A ce titre le casque peut comporter des attaches en 3 points, une mentonnière, une visière souple , des points d'aération ou bien des protections de nuque. Le casque se pose sur un petit bonnet cousu en tissu léger qui se nomme la toque de l'écurie.



Le gilet de protection :

Le gilet est l'élément obligatoire pour toute les courses. Lui aussi il doit respecter les normes de sécurité et permet tout simplement d'amortir les chocs en cas de chute. Il a la facheuse tendance ressembler à un gilet par balle digne des films américains, mais certains modèles allient souplesse et légèreté. Il convient simplement de bien serrer le gilet afin qu'il soit bien efficace.



Les lunettes de jockeys :

Utiles pour se protéger des projections de terres ou de sable au moment de la course. Elles comportent un élastique pour éviter de tomber ou de glisser. Les lunettes du jockey ne doivent pas l'empêcher de voir ce qui se passe, c'est pourquoi, le champs de visibilté est le plus grand possible, et la monture la plus fine et légère possible.



Les bottes du jockey :

Les bottes du jockey sont  essentielles pour être précis dans la stimunaltion de son cheval. Certaines sont plus adaptées à l'entraînement, d'autres plus adaptées aux courses de trot. Dans la grande majorité , les jockeys portent des bottes en cuir renforcées à l'arrière du pied pour plus de confort.



Le pantalon du jockey :


le pantalon du jockey est aussi applelé Breeche, n'est pas vraiment confectionné pour assurer la sécurité du jockey. Son pantalon doit plutôt respecter un objectif : ne pas alourdir le jockey. Ainsi les breeches sont souvent fait dans de la toile légère, parfois imperméable, pour permettre au jockey d'être prêt à toutes les metéos.



Les sous-vêtements du jockey :

le poids est un critère si important pour le jockey, qu'il devra veiller à ne pas être trop couvert. Ainsi, par temps d'hiver, impossible pour lui d'accumuler les épaisseurs, ou bien d'enfiler une doudoune confortable. Il devra plutôt se tourner vers une gamme de sous-vêtements pour jockeys confectionnés généralement en polaire ou en synthétique pour avoir le plus de chaleur et de confort possible dans le minimum de poids.



La cravache du jockey :


Que serait un jockey sans sa cravache. C'est un outil qui lui est indispensable pour stimuler son cheval et lui signaler d'augmenter la vitesse de course. Il existe 3 type de cravaches : la cravache standart, la cravache d'obstacle, et la cravache de dressage. La cravache standart est bien adaptée aux débutants ; Elle est aussi utilisée généralement lors des courses d'obstacles, c'est pour cela qu'elle comporte généralement une dragonne pour éviter de la laisser tomber. Elle mesure 75 cm de long est est confectionnée en fibre de verre.
La cravache d'obstacle, est assez courte environ 40 à 50 cm. Sans dragonne, elle doit pouvoir passer d'une main à l'autre sans gène, et elle est surtout utilisée lors des cross.
 



La selle du jockey :

La selle peut-être confectionnée de différente manière selon l'usage que le cavalier en fait. Une selle destinée à un cheval pour une simple randonnée sera bien différente de la selle pour la course. La selle d'obstacle par exemple, permet au cavalier de poser ses genoux confortablement, et d'avoir une bonne assise. La selle de course, est faite dans l'objectif d'alléger au maximum le cheval. Elle est petite , légère et plate.



Le tapis de plomb du jockey :


Le tapis de plomb se pose sur un Pad en tissu ou bien en feutre. Le Pad est destiné à protéger le cheval des frottement du tapis de plomb. Ce fameux tapis de plomb lui-même se pose sous la selle, et est destiné à recevoir les poids distribués aux jockeys selon les résultats de la course pécédente. Ainsi les tapis de plomb peuvent peser de 300 gr à 2 kg, mais surtout ils sont dotés de poches qui permettent d'enfermer les poinds afin qu'ils ne tombent pas pendant la course. Dans l'équipement des jockeys, c'est le seul élémént qui est destiné à alourdir le cheval. Les jockeys sont pesés avant et après la course avec leur selle est leur tapis de plomb.




L'équipement global des jockeys est assez onéreux. Les différents éléments sont souvent techniques, certains confectionnés en cuir et peuvent être faits sur-mesure. Mais un jockey bien équipé, sera léger et aura la liberté requise pour bien diriger son cheval et peut-être décrocher la victoire. Dans tous les cas la légèreté est primordiale. Pour une course de plat, le poids du jockey avec son équipement ne doit pas dépasser 55 kg ! Pour une course d'obstacle, on ne peut pas dépasser 72 kg. La pesée avant la course est notée, puis le jockey est pesé à nouveau après la course, il peut y avoir un écart de 200 gr maximum entre les 2 pesées (contre 500 gr autorisé jusqu'en 2019) !

On comprend donc pourquoi l'équipement doit être optimum dans cette discipline qui ne se résume pas à la tehcnique, mais aussi à une bonne dose de maîtrise de son cheval.